Vous venez d’arriver en France avec un visa de long séjour (VLS)

Vous demandez un certificat de résidence « étudiant » ou « stagiaire »

Liste des pièces à fournir

  • Visa de long séjour portant le motif du séjour.
  • Indications relatives à l’état civil :
    • passeport (pages relatives à l’état civil, aux dates de validité, aux cachets d’entrée et aux visas) ;
    • un extrait d’acte de naissance avec filiation ou une copie intégrale d’acte de naissance ;
    • si vous êtes marié(e) et/ou avez des enfants : carte de séjour de votre conjoint(e) ; extrait d’acte de mariage ou extraits d’acte de naissance des enfants avec filiation (documents correspondant à la situation au moment de la demande).
  • Justificatif de domicile datant de moins de 3 mois :
    • facture d’électricité (ou gaz, eau, téléphone fixe, accès à internet) ; ou bail de location de moins de 3 mois ou quittance de loyer (si locataire) ; ou taxe d’habitation ;
    • si hébergement à l’hôtel : attestation de l’hôtelier et facture du dernier mois ;
    • en cas d’hébergement chez un particulier : attestation de l’hébergeant datée et signée, copie de sa carte d’identité ou de sa carte de séjour, et acte de propriété (ou relevé de taxe d’habitation ou copie du bail de location de l’hébergeant ou facture d’électricité, gaz, eau, téléphone fixe ou accès à internet de l’hébergeant).
  • 3 photographies d’identité récentes (format 35 mm x 45 mm - norme ISO/IEC 19794 – 5 : 2005) (pas de copie).
  • Justificatif d’acquittement de la taxe sur le titre de séjour et du droit de timbre au moment de la remise du titre.

Documents spécifiques au titre sollicité :

  • Étudiant : inscription produite par l’établissement français d’enseignement. Une préinscription peut suffire au moment du dépôt initial du dossier. L’inscription définitive devra être apportée au plus tard lors de la remise du titre.
  • Stagiaire : attestation ou convention de stage.
  • Justificatifs de moyens suffisants d’existence : les ressources financières doivent être au moins égales à 615 € : attestations bancaires de virement régulier ou de solde créditeur suffisant et, en cas de ressources fournies par un tiers, attestation sur l’honneur de versement des sommes permettant d’atteindre le montant requis ; fiches de paie. Les boursiers doivent fournir une attestation de l’organisme qui la verse précisant le montant et la durée de la bourse.