Définition du contrat d’accueil et d’intégration (CAI)

Le contrat d’accueil et d’intégration (CAI) est signé entre l’Etat et le ressortissant étranger souhaitant s’installer durablement en France.

Ce contrat d’accueil et d’intégration (CAI) est obligatoire.

Il permet au signataire de disposer gratuitement :

  • d’une formation civique,
  • d’une formation linguistique,
  • d’une « session d’information sur la vie en France »,
  • d’un accompagnement social,
  • d’un bilan de compétences professionnelles.

Le ressortissant étranger, signataire du CAI, s’engage à participer aux journées de formation prescrites et à suivre en totalité la formation linguistique qui lui aura été éventuellement prescrite. En cas de non respect du contrat par l’étranger, manifesté par une volonté caractérisée, le Préfet peut ne pas renouveler le titre de séjour.